Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITE  >  Etats-Unis  >  Current Article

USA/COREE : le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un à Singapour

By   /  June 12, 2018  /  No Comments

    Print       Email
  • L’organisation du sommet a coûté à Singapour 20 millions de dollars singapouriens (plus de 12,5 millions d’euros), dont la moitié pour assurer la sécurité.

    Dfc-8bCUEAAHrP1

    Un prix que la cité-Etat, par la voix de son Premier ministre, s’est dit « prête à payer » pour garantir la stabilité de la région. Ce coût est cependant loin d’être exorbitant si on le compare aux 150 millions de dollars singapouriens dépensés chaque année pour accueillir le Grand Prix de Formule 1 de Singapour.
  • il y a 29 minutes
    A l’hôtel Capella sur l’île de Sentosa, les derniers préparatifs avant la poignée de main tant attendue entre les deux dirigeants sont en cours.

    Une employée passe l’aspirateur sur l’estrade où Kim Jong-un et Donald Trump doivent se rencontrer à l’hôtel Capella sur l’île de Sentosa. REUTERS/Jonathan Ernst
  • Qu’est ce qu’on peut attendre de cette rencontre historique ?
    -Mademba

    Si tout se passe bien, cette rencontre entre les deux dirigeants devraient réchauffer les relations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, tout en permettant à Pyongyang de se retrouver moins isolé sur la scène internationale. Trois grands sujets devraient être abordés par Donald Trump et Kim Jong-un : les sanctions économiques américaines contre Pyongyang et la question d’un traité de paix entre les deux Corées, mais les discussions les plus importantes porteront sans doute sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.
  • il y a 37 minutes
    Donald Trump et Kim Jong-un sont arrivés à l’hôtel Capella sur l’île de Sentosa, où se tient le sommet.

    Le véhicule du leader nord-coréen arrive à l’hôtel Capella (Reuters/Kim Kyung-hoon)
    L’organisation de ce sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un a été particulièrement compliquée. Le leader nord-coréen ne quitte que très rarement son pays et s’inquiète beaucoup pour sa sécurité, le choix d’un lieu pour accueillir cette rencontre a donc été épineux. La zone démilitarisée entre les deux Corées avait en premier lieu été évoquée par Trump, avant que le choix final ne tombe finalement sur la cité-État de Singapour. Considérée comme la Suisse de l’Asie du Sud-est, la cité-Etat est en bons termes avec les deux « camps ». Elle est aussi l’une des villes les plus sûres au monde, et peut supporter les mesures de sécurité draconiennes et coûteuses pour assurer cet événement.
  • il y a une heure
    Les hôtels où résident Donald Trump et Kim Jong-il ne sont qu’à neuf minutes l’un de l’autre à pieds. Les deux dirigeants n’ont probablement jamais été aussi proches. A la vieille du sommet, Kim Jong-un s’est notamment permis une visite nocturne dans les rues de Singapour. Il a visité les Gardens by the Bay, un jardin botanique futuriste encadré par une dizaine de gardes du corps et accompagné par le ministre des Affaires étrangères de Singapour. Une scène presque surréaliste quand on sait à quel point le dirigeant nord-coréen a une peur extrême de se montrer en public et qu’il craint en permanence pour sa sécurité. Notre correspondante à Singapour, Carrie Nooten raconte cette balade nocturne impromptue.

    Accompagné du ministre des Affaires étrangères de Singapour, Kim Jong-un s’est octroyé une promenade nocturne le 11 juin 2018 à la veille du sommet. KCNA via REUTERS
  • il y a une heure
    C’est désormais le convoi de Kim Jong-un qui a quitté son hôtel pour rejoindre l’hôtel Capella.

    Le convoi de Kim Jong-un en route pour l’île de Sentosa. REUTERS/Tyrone Siu
  • il y a une heure
    Avant de recevoir cette rencontre historique, l’hôtel Capella a déjà accueilli Madonna et Lady Gaga. L’île de Sentosa est en effet une destination très prisée des stars, notamment grâce à ses villas de luxe, yachts, plages magnifiques et parcours de golf réputés.

    L’hôtel Capella où doivent se rencontrer Donald Trump et Kim Jong-un est très prisé des stars. Roslan RAHMAN / AFP
  • il y a une heure
    Donald Trump a quitté son hôtel pour se rendre sur l’île de Sentosa où il doit rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à l’hôtel Capella.

    La voiture présidentielle de Donald Trump en route pour l’île de Sentosa le 12 juin 2018 à Singapour. REUTERS/Feline Lim
  • il y a une heure
    C’est la première fois qu’un président américain en fonction et qu’un dirigeant nord-coréen vont se rencontrer. Plusieurs tentatives ont déjà eu lieu mais aucune n’avait jusqu’ici abouti. L’ex-président Jimmy Carter s’est toutefois rendu en Corée du Nord en 1994 dans le cadre de la Fondation Carter pour la paix, mais il n’était plus en exercice depuis plusieurs années. Bill Clinton s’est lui aussi rendu à Pyongyang en 2009, mais lui non plus n’était plus en fonction. Il y avait rencontré Kim Jong-il, le père de Kim Jong-un, et réussi à obtenir la libération de deux journalistes américaines condamnées à 12 ans de travaux forcés. La première rencontre officielle entre des représentants des deux pays a eu lieu en 2000. La secrétaire d’Etat Madeleine Albright avait alors pu s’entretenir avec Kim Jong-il à Pyongyang.
    Print       Email
  • Published: 4 months ago on June 12, 2018
  • By:
  • Last Modified: June 12, 2018 @ 1:20 am
  • Filed Under: Etats-Unis

Leave a Reply

You might also like...

Scandale-pedophile-en-Pennsylvanie-plus-de-300-pretres-predateurs

USA ; Scandale pédophile en Pennsylvanie : plus de 300 “prêtres prédateurs”

Read More →