Loading...
You are here:  Home  >  AFRIQUE  >  Current Article

POLITIQUE : Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan a animé une conférence

By   /  March 24, 2019  /  No Comments

    Print       Email
Publié le dimanche 24 mars 2019  |  Abidjan.net
Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan a animé une conférence de presse samedi après midi, au lendemain de son retour de Paris d’où il devrait rencontrer l’ex Président Laurent Gbagbo à Bruxelles.
AFfi-Nguessan-FPI-Gbagbo-0017
Pascal Affi N’Guessan qui n’a finalement pas pu voir Laurent Gbagbo à cause des conditions “inacceptables” posées par les émissaires de ce dernier, a apporté des éclairages face aux journalistes.M. Affi a fait la genèse de sa rencontre avortée avec le fondateur du FPI, Laurent Gbagbo : « Je voulais rencontrer le président Gbagbo pour d’abord présenter ma compassion et ma solidarité après toutes les épreuves qu’il a endurées. Ensuite, lui faire le point de la marche du FPI et notamment des difficultés avec la fronde(…) A mon arrivée à Paris et à ma grande surprise, il y a changement de programme, au lieu de prendre la direction du Bruxelles, on me dit qu’un journaliste de RFI est prédisposé à prendre une déclaration de reconnaissance de Laurent Gbagbo comme président du FPI(…)”.

“Ni aujourd’hui, ni demain je ne pourrais faire une telle déclaration parce que le président Gbagbo n’est pas président du FPI, il est président-fondateur du parti, il est notre chef » a-t-il précisé.

« Je peux, de mon propre chef, décider de me retirer de la direction du parti au profit d’un autre cadre, y compris le président Gbagbo, mais on ne peut pas me dire qu’il est le président du FPI et je vais accepter cela(…)” , a-t-il ajouté.

Pour lui, il est même “honteux” que l’ex Président de la République de Côte d’Ivoire soit engagé dans une bataille pour le contrôle du FPI.

Ce qui devrait être en jeu, selon lui, c’est l’avenir du FPI et de la Côte d’Ivoire; raison pour laquelle nombre d’Ivoiriens fondaient beaucoup d’espoir dans cette rencontre. “Les questions d’ordre personnelles sont secondaires face à l’intérêt du pays”, a-t-il dit.

Atapointe

    Print       Email
  • Published: 3 months ago on March 24, 2019
  • By:
  • Last Modified: March 24, 2019 @ 8:22 pm
  • Filed Under: AFRIQUE

Leave a Reply

You might also like...

58461991_10214047710766878_8964626585420300288_n

JacquesRogerShow : Fodé Mohamed Soumah ( Président de la Génération Citoyenne « GéCi » sera notre invité mercredi 24 Avril 2019 à partir de 18H (Washington dc) – 23H GMT et 00H

Read More →