Loading...
You are here:  Home  >  IDEES  >  Opinions  >  Current Article

OPINION : LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES: ET SI L’ORDRE VENAIT DE LA HAUT ET NON-PAR AMNISTIE DE DRAMANE

By   /  August 12, 2018  /  No Comments

    Print       Email

A l’Union Européenne; Thanks, but no thanks!

Il faut situer les choses dans leur contexte: Les maîtres de Dramane Ouattara en ont decidé ainsi, et voila qu’il en profite pour se faire de la place au soleil. Dans son allocution du 6 Août, Dramane déclare avoir signé une ordonnance d’amnistie pour la liberation de Simone Gbagbo et bien d’autres prisonniers politiques.

38747514_1049367985232376_3338215171347709952_n

Il est incongru que Dramane Ouattara, qui a exhibé une haine vicérale et gratuite envers la Premiere Dame Simone Gbagbo, en lui faisant subir des humiliations pendant 8 ans dans des procès à ne pas en finir, brusquement, soudain, decide un matin, à Coeur-joie, au nom d’une paix imaginaire, de la gracier par amnestie?  Ah bon? Dramane est devenu gentile?

C’est quoi l’AMNISTIE?  

DANS LE CAS DU PRESIDENT GBAGBO

Le President Gbagbo en son temps avait promulgué, le vendredi 13 avril 2007, une loi d’amnistie couvrant les infractions contre la sûreté de l’Etat commises sur le territoire ou par les Ivoiriens en exil depuis le début de la guerre civile, en 2000, en faveur des rebelles Soro et autres.  Cette mesure visait à accélérer le processus de réconciliation nationale.

l’Amnistie selon Ambroise Bierce, c’est: “la Magnanimité d’un pays envers des coupables qu’il serait trop onéreux de sanctionner,” pour certains crimes. Le President Gbagbo, au nom de la paix, avait amnistié les rebelles, coupables d’exactions et pourtant, il était la victime, et non-le bourreau des rebelles.

DANS LE CAS DE DRAMANE

Lui qui a introduit les coups d’état en Côte d’Ivoire, financé la rebellion contre la Nation Ivoirienne et qui a récruté des mercénaires étrangers pendant la crise postelectorale pour saccager le pays afin d’accéder au pouvoir, est le bourreau des Ivoiriens qui a arbitrairement, sur la base de la haine, fait des prisonniers politiques.

DANS CE CONTEXTE: pour que Dramane, le bourreau prenne une amnistie pour gracier la Première Dame Simone Gbagbo et tous les prisonniers politiques pro-Gbagbo, il devait nous signifier les crimes qu’ils ont commis contre leurs compatriotes?  Quand on sait que cette cours de justice aux ordres n’est jamais parvenu à justifier, pendant huit ans de marathon, les crimes dont le regime accuse Simone Gbagbo.

En outre, Dramane es celui qui a emprisonné le President Gbagbo, Simone Gbagbo, Assoa Adou, Lida Kouassi et tous les pro-Gbagbo que tu ne voulais plus voir en Côte d’Ivoire. Il as ensuite gélé leurs avoirs pour priver de nourriture à leurs enfants et familles. C’est encore Dramane, l’auteur de l’ambargo sur les medicaments en Côte d’Ivoire; DIEU SEUL sait combien d’Ivoiriens en sont morts.  Ton âme est perturbé car tu as déjà ces crimes sur ta conscience, si et seulement si tu en possède une.

Sur quelle base alors Dramane pond une amnistie pour gracier des personness dont on a du mal à prouver les crimes, mais qui ont été condamnées à tort? Selon lui: “En raison de mon attachment à la paix, et à une réconciliation vraie, j’ai procédé ce lundi 6 Août 2018 à la signature d’une ordonnance portant amnistie…” 

En effet, 8 ans après la crise postelectorale, Dramane parle de paix, de reconciliation vraie et d’amnistie, comme s’il sortait d’un comma.  Combien d’articles les fils et filles du President Gbagbo que nous sommes, n’ont pas écrits et publiés pour interpeller Dramane afin de l’aider à revenir sur terre pour normalizer les choses dans le pays?  Du haut de son cheval de TROY, bouffi d’orgueil et imbue d’arrogance, il était plutôt préocupé à consolider son royaume Manding dans un pays qui n’est pas le sien. Il jouait au sourd-muet et avancait comme un aveugle qui ignore qu’il partage la maison avec ses semblables. Chose curieuse, après son discours, Dramane prend son avion pour aller voir ses mandants.

LA PAIX ET LA RECONCILIATION

Quelle est ton autorité, Dramane, à pouvoir procurer la paix aux Ivoiriens? C’est quoi la reconciliation (vraie) dans un pays déchiré, que tu as divisé de bout-en-bout et qui aujourd’hui est ravagé par le clientélisme, la corruption et le népotisme?

LE PRESIDENT GBAGBO T’AVAIT POURTANT INSTRUIT

C’était pour ton propre bien qu’il disait: “la phase militaire est terminée, passons maintenant à la phase civile.”

Si tu avais conscience de ce que c’est que la PAIX et la RECONCILIATION, ces mots forts qui contenaient un caractère réconciliateur et d’appaisement, t’auraient servi de feuille de route.

Malheureusement, ces mots ont resonnés pour toi et tes bandes armées de vagabonds, comme de VAINS MOTS, d’un captif dompté, entouré de chiens de guerre avides de sang humain.

QU’A-TU FAIT DE TES DEUX MANDATS?

Poursuites judiciaires et process contre les opposants par-ci, tentatives extraditions des exilés, d’exfiltration des pro-Gbagbo dans les camps de réfugiés par-la; les tueries sommaires de certains qui rentraient volontairement d’exil, les arrestations de manifestants, assassinats de Syndicalistes comme les Mahan Gaye et des Journalistes comme le jeune Ehoué, les enlevenments et disparutions d’opposants, tueries, bastonnades et emprisonnements d’étudients etc.

A cette liste non-exhaustive, s’ajoutent les caravanes des microbes protegés par le regime sanguinaire et mensongé. Dramane, quels acts d’apaisement, de paix et de reconciliation as-tu posés.  Aujourd’hui, te voici en face de ton destin. Tu as passé tout ton temps à montrer tes muscles pour prouver que tu étais le maître absolu. TOUT CE BROUHAHA et VAGABONDAGE POUR ZERO!

UNE BONNE NOUVELLE POUR L’HOMME QUI AMESTIE

Dramane, les Ivoiriens ne sont pas des idiots comme tu le penses. Retiens-ceci: LA COTE D’IVOIRE N’EST NI A VENDRE NI A BRADER, ET TU NE CONNAIS PAS LES IVOIRIENS.

Tu as tenté en vain d’éradiquer une population (la population Ivoirienne), de confisquer de manière arbitraire, les libertés des Ivoiriens. Tous ces jeunes gens innocents, fils de Côte d’Ivoire qui sont morts dans tes prisons, resteront à jamais sur ta conscience.

On ne peut pas être un bourreau et parler d’Amnestie à la veille d’une election.  Tous les Ivoiriens savent que ton soit-disant Amnistie est un CHANTAGE POLITIQUE qui vise des interêts personnels, cachés qui se sauront certainement un jour: “INCHA ALLAH.”.

Alors, les Ivoiriens, même en prison, ne veulent pas de ton amnistie CAR ils ne t’ont rien fait. Libères-les simplement sans autre forme de procedure…

D’ailleurs, tu as toujours dit qu’il n’y avait pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire! Quels genres de prisonniers es-tu en train de gracier alors par (amnistie)?

Amnistie ou pas, libères nos parents avant de t’en aller.

Merci à l’Union Européenne et aux maîtres de Dramane pour la Liberation de Maman Simone Gbagbo, Abehi, Lida Kouassi, Assoa Adou et tous les autres pro-Gbagbo, PRISONNIERS POLITIQUES de Dramane.

Bientôt, il fera jour sur la Côte d’Ivoire car un autre NOM de DIEU, c’est le temps.

LAURENT ADJEHI

Daman Laurent Adjehi

Auteur/Ecrivain

Edit. En Chef- www.ivoirenewsnfo.net-USA

    Print       Email
  • Published: 2 months ago on August 12, 2018
  • By:
  • Last Modified: August 12, 2018 @ 2:05 pm
  • Filed Under: Opinions

Leave a Reply

You might also like...

Leandre-Sahiri-242x242

OPINIONS : 2020: ELECTION OU TRANSITION! LA PRIORITE, C’EST DE SAUVER LE PAYS.

Read More →