Loading...
You are here:  Home  >  IDEES  >  Lettres ouvertes  >  Current Article

Guinée : Lettre ouverte au chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo !

By   /  November 13, 2018  /  No Comments

    Print       Email

Monsieur Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition,

151006173055_cellou_dalein_diallo_afp_624x460_afp_thumb.jpg

Nous avons reçu des photos de vous du samedi 10 novembre 2018 à l’aéroport international de Conakry Gbessia, avec le General Bouréma Condé, Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation. Nous avons ressenti une profonde douleur en voyant ces photos, au moment où le régime dont il est un des plus cyniques, est dans une logique de génocide contre la communauté peule de Ratoma. En effet, tant que vous faites le poli, l’homme bien éduqué et sage devant ces barbares, ils ne vous prendront pas au sérieux et ils ne reculeront pas de leur objectif affiché du nettoyage ethnique en Guinée dont les Peuls sont les premiers sur la liste. En effet, la politique d’apartheid d’Alpha Condé et du régime RPG contre les Guerzés avait fait près de 200 morts en juillet 2013 dans la région forestière. Ils ont juste cherché une trêve avec les Forestiers jusqu’à ce qu’ils arrivent à bout des Peuls.

Ce matin à 8:55 heure d’Allemagne, alors que j’étais en conversation avec un doyen de la diaspora guinéenne, que vous connaissez bien d’ailleurs, j’ai reçu un coup de fil venant de Conakry : c’était une personnalité bien introduite dans les hautes sphères du parti au pouvoir. Elle m’a donné la nouvelle que vous êtes venu à Paris sur convocation du Président Alpha Condé, vu l’échec de la tentative de rencontre à Conakry à cause de l’opposition de vos militants révoltés qui vous avaient carrément barré la route suite à l’invitation du chef de l’Etat.

Monsieur et grand-frère Cellou Dalein Diallo, cette information nous inquiète à plus d’un titre, d’autant que l’on se demande si c’est par hasard que le General Bouréma Condé, Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, fait le déplacement le même jour que vous pour rejoindre le dictateur Alpha Condé à Paris. Pour une fois, Monsieur le chef de file de l’opposition, nous vous prions de rester conséquent par rapport à vos récentes promesses de ne plus rencontrer M. Alpha Condé qui est un homme sans parole et sans honneur et de vous montrer solidaire aux populations victimes de Ratoma. Même à la demande du Président Emmanuel Macron, n’acceptez pas de rencontrer et de vous asseoir avec Monsieur Alpha Condé ! Ni le Président de la France, pays resté jusque-là silencieux face aux dérives dictatoriales et violations graves et répétées de la Constitution et des droits de l’homme en Guinée, ni aucun autre dirigeant de ce monde n’est plus important que les 103 jeunes de la même ethnie et de la même commune tués par balles et les femmes et enfants violentés dans leurs domiciles en ce moment par les milices d’Alpha Condé.

Veuillez agréer, Monsieur le président de l’UFDG et chef de file de l’opposition, mes sentiments respectueux !

Sadio_Barry_a-2-768x736

SADIO BARRY,
Président du parti Bloc pour l’Alternance en Guinée (BAG)
Numéro d’enregistrement : 3010 – M.A.T.D 01/08/16
Contacts
Mail-parti        :    bag.guinee@protonmail.com
Mail-privé       :    sadio.barry@guineepresse.info

    Print       Email
  • Published: 4 weeks ago on November 13, 2018
  • By:
  • Last Modified: November 13, 2018 @ 11:26 pm
  • Filed Under: Lettres ouvertes

Leave a Reply

You might also like...

FODE SOUMAH

COURRIER AU G5-GUINEE: GENERATION CITOYENNE

Read More →